Le fan des Queens : Alexandre

Le fan des Queens : Alexandre

Cette semaine, c’est au tour d’Alexandre d’accepter de répondre à nos questions à propos de son amour pour l’univers du Drag.

 

*****

Peux-tu nous dire depuis combien de temps tu aimes l’univers des drags ?  Comment as-tu découvert cela ?

Au sein du cabaret où je fais du théâtre, je côtoie des transformistes donc je connaissais un peu mais j’ai découvert le drag à proprement parler il y a 3 ans avec la saison 6 de RuPaul’s Drag Race sur Netflix.

Qu’est-ce qui te plaît dans l’art du DragQueen ?

La transformation. Mon leitmotiv au théâtre, et ça transparaît à fond dans l’art du drag. J’adore la création, la customisation, faire d’un « budget Tati » un « résultat Vogue » est aussi une composante que j’affectionne particulièrement.

Est-ce que tu vas souvent assister à des spectacles et soutenir les Drags en live ?

Hélas trop peu à mon goût, habitant dans un coin fort peu achalandé en spectacle de ce type.

As-tu déjà essayé toi-même une transformation ?

Oui pour le théâtre en deux temps cette année puisque pour les vœux du maire du village où je fais du théâtre, nous avons fait un happening Tintin (le maire ressemble à s’y méprendre à un des Dupondt) baaaah ça n’a pas fait long feu « Alexandre toi tu feras La Castafiore comme tu aimes bien te grimer ». En parallèle, nous étions en train de monter une pièce de théâtre où je tenais le rôle d’un transformiste de chez Michou, j’avais deux numéros et j’étais en drag sur scène mais le covid en a décidé autrement …

alexandre interview dragqueens.fr

As-tu un drag préféré dans cet univers ?

Une ?! Beaucoup trop compliqué, mais si je devais en choisir qu’une je dirais BarbaDa de Barbades.

Quel serait ton nom de Drag si tu y as déjà réfléchi ?

Kitty Galore, une créature un peu fantasque. Sorte d’hybride entre Arielle Dombasle et Miranda Priestly. Qui crie à qui veut l’entendre que « plus ça va, plus j’ai du mal à me lever. C’est vrai on se demande à quoi ça sert tous ces efforts que l’on fait pour mener une vie saine : la Thalasso, la Phyto, la Macro, l’Aromato. C’est simple on mangerait n’importe quoi… Et on serait alcoolique ça n’serait pas pire. » (Citation de Josiane Balasko dans le film Absolutely Fabulous).

 

*****

Merci à Alexandre. N’oubliez pas que si vous êtes fans des DragQueen et que vous voulez apparaitre sur ce site, vous pouvez me contacter.

Pour d’autres témoignages de Fan vous pouvez cliquer ici ou encore ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.