L’invité spécial : La Kahena

L’invité spécial : La Kahena

Aujourd’hui, c’est une princesse que j’accueille pour faire la promotion du Musical Bistronomique KingChefs and DragQueens en la personne de La Kahena.

Je vous laisse découvrir cette Drag de caractère qui nous parle de son travail, de son personnage et bien entendu du spectacle.

*****

 

Pour débuter, peux-tu nous dire depuis combien de temps tu fais du drag et comment as-tu découvert cet univers ?

Alors d’abord, Salam Aalikoum Banchour ! Comme ça, c’est fait. Du coup, je fais du drag depuis maintenant quasiment 5 ans. J’ai découvert cet univers la première fois lors de mon adolescence en Tunisie. Dans un restaurant que je fréquentais beaucoup, tous les mardis soir, une créature nommée Blanche faisait un show live. Elle chantait des vieux titres connus de tous (Dalida, Céline Dion, Whitney Houston…) et je trouvais ça incroyable de voir cette personne casser les codes en chantant assise sur les genoux de tous les mecs un peu macho de la salle. Surtout dans un pays comme la Tunisie c’est surprenant. Plus tard, alors étudiant à Paris, j’ai commencé à voir des vidéos de Drag Race tourner sur Twitter et Youtube, c’était la saison 2 il me semble…

Qu’est-ce qui t’as donné envie de faire du drag et de franchir le pas ?

Mon attrait pour la mode est sans doute ce qui m’a attiré le plus dans le Drag, le fait de pouvoir se réinventer sans cesse, de se découvrir soi-même comme jamais avant. Pour moi ça a été une thérapie à un moment où je ne me sentais pas au mieux dans ma vie. J’ai franchi le pas dans un contexte non drag, c’était pour une soirée dans un bar qui organisait un concours de mister dans lequel il fallait préparer un petit show pour la finale. Et je trouvais géniale l’idée de gagner un concours de mister en miss, de secouer un peu les Cis White Gays qui étaient là pour se rincer l’œil essentiellement. Ce fut une réussite, j’ai gagné et je n’ai plus jamais retiré les talons aiguilles.

La Kahena by Jean Ranobrac

La Kahena est une guerrière berbère. Est-ce comme ça que tu vois ton personnage ? Peux-tu nous parler du caractère de La Kahena ?

Oui totalement, mon personnage je le vois vraiment comme une sorte de réincarnation drag de la Reine. Kahena est belle, rebelle et contente d’elle ! Elle fait rouler la pierre et amasse le flouss ! C’est une intime des stars comme Toutankhamon VII (qu’elle a failli épouser), Gengis Khan (excellent guerrier mais très mauvais en anal) ou encore le cheval blanc d’Henri IV (qui était en fait une jument). Kahena est celle avec qui Roméo a trompé Juliette (plusieurs fois) ! Main de feu dans un gant de velours, elle se met rarement la rate au court-bouillon. En revanche elle se met souvent le foie au Sauvignon.

Quelles sont les causes que tu défends à travers ton drag ?

Je suis marraine de l’association « Boulette pour tout.e.s » qui promeut l’essor de la boulette comme élément culturel partout en France. Plus sérieusement, en tant que Drag racisée, il est important pour moi de faire rayonner les cultures diverses dans lesquelles j’ai été élevé, et de mettre en avant les nombreux talents des artistes racisés qui manquent cruellement d’espaces d’expressions.

Est-il important quand on est Drag d’être engagée ?

Je pense que sortir de chez soi en talons et wigs est déjà un engagement en soit. Il appartient ensuite à chacun.ne de décider s’iel souhaite pousser son engagement plus loin ou non. Certain.e.s sont là dans l’optique de divertir uniquement et d’autres décide de s’engager aussi pour un avenir meilleur, merci à ces personnes dont nous avons besoin.

Tu fais partie de la troupe de KingChefs and DragQueens. Comment décrirais-tu ce concept inédit ?

C’est un concept un peu fou et déluré le tout en restant au top du glamour. Le projet réuni sur une même scène grands chefs de la cuisine et Drags pour un show hors du commun. On chante, on danse, on rit, on boit, on pleure, comme au mariage de ta tante Cécile. Toujours dans le bonheur, la bienveillance et la transparence (essentiellement du tissu de nos costumes).

Comment es-tu arrivée sur ce projet et qu’est-ce qui t’a plu ?

Philippe cherchait une danseuse orientale un peu psychopathe et il m’a rencontré un soir ou je mettais le feu a la scène (littéralement) et il a vu en moi le méchoui de ses rêves. Une chose en entrainant une autre je me retrouve aux cuisines à faire griller les côtelettes.

Quel est ton rôle dans ce Musical ?

Je m’occupe du Couscous et des boulettes.

Dans quel état d’esprit es-tu avant les premières du Musical Bistronomique des 14 et 28 Octobre prochain ?

Impatiente. Hâte de pouvoir performer dans un décor aussi merveilleux que celui des Belles Poules en compagnie de mes sœurs et de Vanessa R. notre nouvelle super chef(fe) qui vous concoctera de fabuleux petits plats.

 

*****

Merci a La Kahena de m’avoir accordé un peu de temps, toutes les photos d’illustration sont de Jean Ranobrac. Concernant le spectacle, je peux désormais vous donner le casting en fonction des dates si vous n’êtes pas encore décidé pour acheter vos places.

Le casting du 14 : Cookie Kunty, Keiona, Mariska Stardust et Sublyme.

Le casting du 28 : Alice Psycho, Jerrie Fitzgerald Kennedy, La Kahena et Nomai Camara.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.