Semaine spéciale USA : Melee McQueen

Semaine spéciale USA : Melee McQueen

Aujourd’hui nous allons à Milwaukee dans l’État du Wisconsin pour vous mettre en avant Melee McQueen. On parle de sa découverte de cet art, de son personnage et de la scène locale. Bonne lecture à vous.

*****

 

Peux-tu nous dire comment tu as découvert cet univers des DragQueens ?

Je me souviens d’être allé au Milwaukee Pridefest et d’avoir eu peur d’une DragQueen parce que je voyais le maquillage comme un masque. Ensuite, j’ai vu la DragRace de Rupaul et j’ai commencé à me renseigner dans la communauté et à l’école.

Qu’est ce qui t’a plu dans cet art ?

Après avoir vu dans la DragRace qu’il y avait des artistes derrière les masques, et que j’ai vu qu’ils ressentaient juste le besoin de s’exprimer par le Drag, j’ai voulu essayer. J’avais un intérêt pour tous les composants du Drag. Comme créer l’illusion, un idéal pour la mode, faire de la performance et de la musique. Cela m’a également donné l’opportunité de sortir dans la communauté lgbtq + car je me considère comme timide et casanier.

 Est-ce qu’il y a un événement qui t’a fait franchir le pas ?

J’ai pris des cours de maquillage de théâtre à l’université pour en savoir plus sur le maquillage de scène et le drag. Ensuite, j’ai été mis au courant de The Annual University Drag Show à mon école (Université de Milwaukee-Wisconsin) et j’ai décidé de passer une audition.

melee-mcqueen-visuel-interview-dragqueens.fr Melee by @its_jae_phoenix

Tu te souviens de ta première fois en Drag ?

Après avoir pratiqué de nombreuses fois dans les cours de maquillage de théâtre, je me suis mis au défi de faire en sorte que tous mes devoirs soient basés sur le Drag. J’étais assez déterminé à faire les choses correctement, mais il a fallu beaucoup de temps pour obtenir une gueule décente qui me plaise. Je déteste vraiment être taguée sur la plupart des photos de mes 3 premières années avant d’obtenir mon diplôme. C’était avant avoir pris le temps d’investir davantage dans les techniques et les produits de maquillage.

Comment qualifierais-tu Melee en quelques mots ?

Créative, girouette, mince ;-D

Est-ce que ton pseudonyme a une histoire pour toi ?

Mon nom a mis du temps à venir à moi. Je voulais que ce soit très spécial parce que, qui veut d’un nom que vous avez entendu, comme lorsque vous créez un nouveau nom de code dans un jeu vidéo. La relation entre Drag et jeux vidéo a été importante pour moi. Après avoir recherché «beau», traduit en chinois, et obtenu «Měilì» qui sonnait comme «MELEE» pour moi, j’étais tellement excité. Cela ressemblait à mon jeu préféré sur gamecube, «Super Smash Bro .s Melee ”.

melee-mcqueen-visuel-interview-dragqueens.fr Melee by Jensen-Trotter

Tu es une artiste asiatique, as-tu déjà ressenti que cela pouvait jouer sur des propositions ou contrats ?

Cela affecte beaucoup la façon dont je pense parce que j’ai passé beaucoup de temps à essayer d’éviter l’idée de jouer sur le fait que je sois asiatique. Je ne veux pas être booké parce que je remplis un quota, mais parce que je suis un bon artiste et agréable. Cela s’ajoute au fait que je suis (à ma connaissance) le seul artiste asiatique de Drag qui joue ou crée constamment du contenu dans l’État du Wisconsin. Cela fait beaucoup de choses « embarrassantes » que je veux éviter.

Je dirai que c’est bizarre d’essayer de vous représenter en même temps que les autres vous voient comme une représentation de toute une culture. Bien sûr je suis fier d’être un représentant. J’ai un mix Mulan que je fais et dont je suis fier parce que je dirai qu’elle est mon personnage Disney préféré. Elle est devenue un héros en s’entraînant et en défendant ce qu’elle pensait être juste. J’ai dû aussi.

Tu pratiques ton art à Milwaukee, comment cela est vu dans ta ville et ton état ?

Honnêtement, je ne suis pas trop sûr. On ne parle pas beaucoup de Drag autour de moi quand je ne suis pas en club ou que je ne communique pas directement avec d’autres personnes positives. Je travaille dans un restaurant et ils me soutiennent suffisamment pour être indulgents avec moi quand je demande à quitter le travail pour des événements de Drag. En dehors du Drag, je reste généralement concentré pour moi et mon petit cercle d’amis.

Est-ce qu’il y a beaucoup de bars ou d’endroits pour que les Queens puissent performer ?

Oui, il y a une poignée de bars et de lieux pour cela. Après, en raison du Covid, il y a eu beaucoup moins d’événements et de lieux à Milwaukee dernièrement. Certains lieux ont encore des shows avec des règles de distanciation sociale pour protéger tout le monde.

melee-mcqueen-visuel-interview-dragqueens.fr Melee by Jensen-Trotter

Tu es américaine, est-ce que cela pourrait t’intéresser de participer à la RuPaul’s Drag Race un jour ?

Sûr? Peut être? Si jamais je dépasse l’idée du Snatch Game (l’une des épreuves de la RuPaul’s Drag RACE NDLR). Cela me fait peur ! Je voudrais représenter, mais je ne suis pas sûr que ma personnalité se traduirait assez bien pour ne pas attirer l’attention indésirable du fandom de la DragRace. Je ne suis pas attiré par l’idée d’être critiqué par ceux qui n’ont jamais utilisé de ruban adhésif pour créer un vêtement, ou qui n’ont pas collé des accessoires sur leur peau.

Ensuite, il y a tout un monde plein de Queens ingénieuses naissant chaque seconde. J’ai peur de voir ce qu’elles ont à dire. Je souris à la pensée que les Drags évoluent si rapidement tout au long du programme, et je pense que ce serait tellement incroyable d’être considéré. Ce serait insensé !

Pour terminer as-tu une actualité ou des projets que tu aimerais mettre en avant ? Ou passer un message aux lecteurs ?

Honnêtement, suivez simplement mon instagram @MeleeMcQueen ! J’ai tenu un journal dans lequel j’ai écrit des événements de ma vie et des pensées que j’appelle «Melee’s Memoires». Je mélange la journalisation et mon obsession pour les selfies et les informations de mon travail avec d’autres artistes Drags, créateurs de mode et artistes. Je suis très chanceux d’être un artiste visuel et d’avoir le besoin de m’exprimer au quotidien, mais aussi maudit par le désir de progresser.

*****

 

Si vous êtes curieux, n’hésitez pas à consulter le journal de Melee et à la suivre sur son Instagram ici. Merci encore à elle de s’être prêtée au jeu et de m’avoir accordé un peu de son temps.

Vous pouvez aussi découvrir les autres invités de la semaine spéciale USA en cliquant sur leurs noms : Majenta With a J, Whitney,  St. James, Sue From Corporate, Pickle, et Lucinda Puss.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.