Semaine spéciale USA : Sue From Corporate

Semaine spéciale USA : Sue From Corporate

Aujourd’hui c’est en Oregon que nous emmène Sue From Corporate pour la continuité de cette semaine spéciale USA. Sue est basé à Portland et a bien voulu participer à cette série d’interview. Je vous laisse la découvrir.

*****

 

Peux-tu nous dire comment tu as découvert cet univers des DragQueens ?

Ma première exposition au monde du Drag a probablement été de regarder Victor / Victoria avec ma mère à la télévision quand j’étais enfant. Ma fascination pour le Drag est venue beaucoup plus tard pour moi. Après avoir fui ma ville natale conservatrice et avoir déménagé à Portland pour l’université. Un de mes colocataires m’a ensuite montré RuPaul’s Drag Race. Donc je suis définitivement une de ces Queens qui ont émergé après avoir regardé l’émission.

Qu’est ce qui t’a plu dans cet art ?

J’ai toujours adoré la mode féminine et j’ai déjà fait des costumes et des cosplays. Le Drag a combiné ces 2 mondes pour moi et m’a donné un nouvel horizon créatif. Je suis une personne assez introvertie en dehors du Drag. Donc être capable d’être quelque chose de plus que juste moi, au jour le jour, semblait comme une évasion grande et glamour.

Est-ce qu’il y a un événement qui t’a fait franchir le pas ?

En fait, j’ai d’abord fait du Drag pour un projet dans l’un de mes cours à l’université. Nous avons été mis au défi de créer une œuvre d’art où le processus était tout aussi important que le résultat final. J’ai abordé cette tâche en créant Sue. Et Sue est restée avec moi.

sue-from-corporate-interview-dragqueens.fr.jpg

Tu te souviens de cette première fois en Drag ?

Je regarde les photos avec le recul et OUAH. Je ne sais vraiment pas à quoi je pensais et j’aurais dû pratiquer mon maquillage plus souvent.

Comment qualifierais-tu Sue en quelques mots ?

Sue est essentiellement comme si Anna Wintour et Elvira avaient été combinées en une seule personne et coincées dans un film d’animation, également réalisé par Rob Zombie. Elle est campy et effrayante, mais toujours à la mode.

sue-from-corporate-interview-dragqueens.fr.jpg

Est-ce que ton pseudonyme a une histoire pour toi ?

À l’origine mon nom de Drag était en fait beaucoup plus sombre et ces 3 dernières années, je me suis produite comme Sue E. Psydoll. C’était une façon pour moi de gérer la dépression et l’anxiété en la canalisant de façon saine. Mais j’en ai eu assez de faire toute mon identité au sujet de mes luttes avec la santé mentale et j’ai décidé de le changer. À un moment donné, mon nom précédent avait été automatiquement corrigé pour devenir « Sue de la Paie » pour un de mes amis et je l’ai toujours trouvé hilarant. Alors j’ai pris ça, mais au lieu d’être de la paie, je voulais être le PDG.

Tu es la gagnante du concours ᴘᴅx ꜱᴄʀᴇᴀᴍ Qᴜᴇᴇɴ 2019, excepté pour gagner, qu’est ce qui t’as motivé à faire ce concours ?

Je suis une personne extrêmement compétitive. J’ai l’impression que les compétitions me poussent à grandir en tant qu’artiste et me font essayer de nouvelles choses avec lesquelles je ne me serais jamais défié auparavant. Et aussi, j’aime vraiment gagner :). J’étais vraiment l’une des seules Queens de Portland qui avait une esthétique Drag plus effrayante, donc beaucoup de gens s’attendaient à ce que je gagne. Ca m’a permis de prouver que j’étais le meilleur dans ce que je fais.

Tu pratiques ton art à Portland, comment cela est vu dans ta ville et ton état de l’Oregon ?

Le drag est très populaire à Portland. La plus ancienne DragQueen américaine vivante, Darcelle, a en fait un bar ici et fait encore des spectacles tous les week-ends. Il est assez largement accepté dans la ville qui est agréable en tant qu’artiste. Le reste de l’Oregon a tendance à être plus conservateur, mais j’ai toujours fait des shows dans tout l’État.

sue-from-corporate-interview-dragqueens.fr.jpg

Est-ce qu’il y a beaucoup de bars ou d’endroits pour que les Queens puissent performer ?

Il y en avait beaucoup avant le Covid. Malheureusement, cela a rapidement changé au cours de la dernière année et beaucoup de nos sites préférés ont fermé.

Tu es américaine, est-ce que cela pourrait t’intéresser de participer à la RuPaul’s Drag Race un jour ?

Malgré les déclarations problématiques de RuPaul et la fracturation du pétrole, je ne refuserais certainement pas l’exposition si on me donnait la chance d’avoir une telle occasion. J’ai plus les yeux rivés sur la Boulet Brother’s Dragula (Une autre compétition de Drag plutôt accés sur le créneau horrifique NDLR)

*****

 

Merci encore à Sue From Corporate pour son temps et sa disponibilité. Son Instagram se trouve ici.

Vous pouvez aussi découvrir les autres invités de la semaine spéciale USA en cliquant sur leurs noms : Majenta With a J, Melee McQueen, Whitney St. James, Pickle, et Lucinda Puss.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.