Comment bien s’occuper d’une perruque ?

Comment bien s’occuper d’une perruque ?

Nouvel article aujourd’hui consacré aux perruques. Dehlia Denoir, que je vous présentais ici, est une passionnée. Elle a pris le temps de nous donner ses trucs et astuces pour savoir comment bien s’occuper de cet accessoire.

*****

 

Pour débuter, peux-tu nous dire d’où te vient cet amour pour les perruques ?

De ma passion pour le Visual Kei et la mode Gothic Lolita au départ. Et parce qu’une perruque peut vraiment changer quelqu’un et une coiffure est la touche finale d’un look.

Combien de temps « en moyenne » peux-tu passer pour en coiffer une ?

C’est très variable en fonction du travail nécessaire dessus. S’il faut juste faire le coiffage ou s’il faut d’abord couper puis boucler et enfin coiffer, et en fonction du style de coiffure. Mais si on ne compte que le coiffage et pas le reste avant, je dirais 2-3H.

Avec quels accessoires t’occupes-tu des perruques ?

Avec le même matériel que pour coiffer des personnes, même des fers à lisser et boucler. En faisant évidemment très attention pour ne pas faire fondre le synthétique.

dehlia-denoir-article-perruque-dragqueens.fr

Est-ce que pour toi il y a des bonnes et des mauvaises perruques ? Quelle serait la différence pour un débutant ?

Oui, il y a des mauvaises perruques. Après tout dépends du budget qu’on peut mettre dedans et le résultat qu’on veut. Et il n’y a pas forcément besoin de mettre énormément d’argent dans une perruque pour avoir un bon résultat. À éviter tout de même les perruques sur Wish à 5 €, c’est sûr que ce sera de mauvaise qualité.

Par mauvaise qualité, j’entends que, soit la fibre est très bas de gamme et va briller comme les perruques de déguisements, soit qu’il n’y ait pas assez de wefts (bandes de cheveux) et que donc la perruque ne soit pas assez fournie. Soit que le bonnet/base de la perruque ne soit qu’un bout de tissu (souvent un genre de tulle à mailles larges) sans pattes et sans nuque.

Mais on peut quand même trouver de « bonnes » perruques pour pas très cher, il suffit de chercher.

Est-ce que tu as des petits trucs/astuces ou conseils que tu aimerais partager avec les autres ?

Pour les perruques avec du tulle (lacefront), il faut nettoyer le tulle à chaque fois qu’on les porte avec de l’alcool à 90 pour ne pas que la colle ne fasse de « croûte ». Ce qui est moche, pas très hygiénique, et puis il y en a, plus c’est long et difficile à nettoyer.

À l’inverse, qu’est ce qui est pour toi la (ou les) chose à ne jamais faire ?

Ne pas coiffer une perruque sur une tête en polystyrène parce qu’elles sont plus petites qu’une tête normale. Du coup si on fait une coiffure attachée comme une queue-de-cheval ou un chignon, la perruque risque d’être trop serrée.

Pour les lacefronts, ne pas les fixer sur une tête en son (ou autre) avec des grosses épingles. Il faut utiliser des épingles fines et en mettre beaucoup. Même si c’est long à faire, au risque de faire des trous dans le tulle ou même de le déchirer. Et puis ne pas les mettre à la bordure des cheveux, mais à la bordure du tulle. Comme ça même si par malheur, on fait un trou dans le tulle, il ne sera pas dans les cheveux implantés mais au bord du tulle. Et on pourra toujours recouper un peu le tulle (ça ne marche que si le tulle n’a pas été coupé au bord de l’implantation).

*****

 

Merci encore à Dehlia Denoir que vous pouvez suivre sur son Instagram. Si jamais vous avez d’autres trucs, astuces et conseils sur les perruques, faites-le moi savoir pour un autre témoignage.

Vous aimez le site ? N’hésitez pas à laisser un petit mot dans le livre d’or ou à faire un petit don en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.