Britany Hart, la Drag de coeur

Britany Hart, la Drag de coeur

Britany Hart, est mon invitée aujourd’hui. Cette DragQueen de Bretagne revient pour moi sur ses débuts, son parcours et nous parle de la scène locale chez elle.

J’aime beaucoup ses looks et je suis ravi qu’elle ai accepté mon invitation.

*****

 

Pour commencer, peux-tu nous dire de quelle manière tu as découvert l’univers du Drag ?

Dès le plus jeune âge déjà, dans des anniversaires, et autres soirées, je m’habillais en femme. J’ai toujours été attiré par la sensibilité féminine, et c’est lors de voyages à Paris que j’ai compris que cet art me correspondait. J’ai été tout de suite émerveillé par les performances des Drags. C’est à cet instant que j’ai compris que c’était en moi, et qu’il fallait que je révèle cette partie cachée.

Qu’est-ce qui t’a plu là-dedans ?

Dans le Drag, il y a une infinité de possibilités de se transformer par le biais du maquillage, de la coiffure, de la couture. Et c’est cette mixité qui m’a tout de suite plu. Les multitudes de passions que j’avais, me donnaient l’opportunité de les rassembler en une. Et ainsi pouvoir créer de toute pièce mon personnage et lui donner une identité.

Est-ce qu’une personne ou un événement t’as aidé pour « franchir le pas » et en faire toi-même ?

Oui. L’homme qui partage ma vie depuis bientôt 16 ans, et qui m’a poussé pendant mes études en Bep coiffure à réaliser mon rêve. J’ai eu aussi l’influence d’une grande Drag de Paris, Miss Fein, que je suivais avant mes débuts et que j’ai la chance de compter dans mes amies aujourd’hui.

britany hart dragqueens.fr

Pour parler de Britany Hart, comment la présenterais-tu en quelques mots ?

Elle est glamour, fashion Queen, pétillante et passionné par le « Lipsync ». Très accessible, car elle aime le contact avec le public. D’ailleurs, elle n’est pas la dernière pour faire rire et donner du bonheur autour d’elle. Mais attention, elle a sa part de mystère, qui lui donne son air charmeur derrière son petit sourire caché.

Est-ce que ton pseudonyme a une histoire ? Une signification ?

Oui, pour Britany c’est un clin d’œil à ma belle région la Bretagne, et Hart pour le cœur en Anglais. Mixer avec le mot art qui représente mon amour pour l’art.

Tu as de nombreux looks différents sur tes photos. C’est selon l’inspiration ?

Tout à fait. J’offre à Britany de pouvoir véhiculer, sous des univers différents, des messages, et ainsi donner la possibilité à Anthony d’exprimer ce qui se cache en lui. Il ne faut pas que les gens nous attendent là où nous sommes le plus performant.

J’ai aussi la chance d’avoir à mes côtés mon meilleur ami, Vincent Rocchi, alias Hermès Monster. Doté d’une grande sensibilité artistique, il vient me donner, avec un œil neuf et différent, de l’inspiration, des conseils, me soutenir. Et aussi créer pour Britany les futurs looks. Ah si j’allais oublier, me supporter aussi ! (rires).

britany hart dragqueens.fr

Tu es aussi une maman dans ta House of Hart, peux-tu nous en parler un peu ?

J’ai créé en 2019 la House of Hart. Mes deux filles, Ixy Hart, Lily Hart et mon performer Hermes Monster sont là, à mes cotés. C’était important pour moi de pouvoir transmettre mon savoir, mon art, et de ne pas être seul dans cette si belle aventure.

J’avais aussi l’envie de monter une troupe, une famille de Drag, et performer pour avoir la possibilité d’offrir un message de tolérance. Et aussi donner à chaque représentation, du plaisir au public, et échanger avec eux.

Si je ne me trompe pas, tu es basée à Quimper. Comment est la scène Drag dans ta ville ?

Je suis effectivement basé à Quimper. J’ai su peut-être redonner à la ville le plaisir du Drag peu connu dans la région. Je fais également intervenir d’autres artistes, mes soeurs, Miss Fein, Marlène De Palma et Trisha Famous. Qui ne sont pas les dernières à « Claquer du talon » avec moi !

britany hart dragqueens.fr

Est-ce qu’il y a des établissements pour que les Queens puissent se produire ?

Oui, j’ai cette grande chance d’avoir libre cours à des créations de soirées, et d’événements par trois patrons dans le milieu de la nuit. Le bar le 1OO Logique, pour une soirée à thème tous les mois avec un Show Drag Queen, et les Discothèques le Majestic et le Starman pour des représentations.

L’année débute mal mais as-tu déjà des projets que tu aimerais évoquer ?

Je profite de ce temps avec Hermès pour créer, développer et affiner mon personnage Britany. Shootings photos, captations vidéo, et autres projets sont en cours, mais « chut ». Comme toujours Britany garde sa part de mystère. (rires).

Si tu veux en profiter je te laisse le mot de la fin.

Heureusement que les réseaux sociaux et les médias existent, tel que le tien, pour que les Drags soient un peu dans la lumière en ce moment. C’est dans une période comme celle-ci, que nous devons montrer au monde, nos valeurs et nos couleurs.

Ça me manque beaucoup le contact et la scène… J’ai hâte de vous retrouver, ici ou ailleurs…

*****

 

Merci encore à Britany Hart que vous pouvez découvrir via son instragam. J’espère aussi, comme pour tout le monde, qu’elle pourra retrouver la scène et le public le plus vite possible.

Vous aimez le site ? N’hésitez pas à laisser un petit mot dans le livre d’or ou a faire un petit don en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.