La Queen Régionale : Ezra Eye-Doll

Aujourd’hui, direction Metz avec la Queen Régionale Ezra Eye-Doll qui nous parle de son travail, de son personnage et de la scène Drag locale.

Bonne lecture à vous et encore merci à elle.

*****

 

Comment as-tu découvert l’univers du DragQueen ?

J’ai découvert le drag comme beaucoup en France grâce, ou à cause, de Rupaul’s Drag Race. Ça m’a donné envie d’essayer de me maquiller (lamentablement au début on ne va pas se le cacher).

Qu’est-ce qui t’a plu là-dedans ?

Au début, ce qui m’intéressait vraiment c’était le fait de modifier mon visage avec le maquillage, puis, au fur et à mesure, ce visage que je peignais est devenu une extension de moi-même, et c’est maintenant pour moi une façon de m’exprimer artistiquement.

Ezra Eye-Doll interview dragqueens.fr

D’aimer à en faire s’est différent, est-ce que quelqu’un où quelque chose t’as fait franchir le pas ?

Au fur et à mesure que je regardais les épisodes de rpdr, je savais que j’essayerais le Drag un jour, sans pour autant savoir que je deviendrais Drag Queen un jour. Mais je savais que j’essaierais. Et puis j’ai commencé à appendre à cacher mes sourcils dans ma chambre en priant pour que mes parents n’y entrent pas. Puis je prenais de plus en plus de risques en faisant des full face tout en sachant qu’ils étaient à quelques mètres de moi et que s’ils ouvraient la porte, j’étais foutu. Mon déménagement à Metz en septembre 2019 a alors été un grand changement, car j’ai pu enfin me maquiller sans avoir peur de me faire prendre.

Pour parler d’Ezra, comment la qualifierais-tu en quelques mots pour mieux la présenter aux lecteurs ?

Pour moi, Ezra est une créature féminine d’une autre planète qui essaie de se faire passer pour humaine. Elle aime les perruques et les teints colorés, ce qui la trahit au milieu de tous ces humains.

Est-ce que ton pseudonyme a une histoire ?

De par mes origines, je voulais un prénom avec une consonance hébraïque, et quand je suis tombé sur Ezra, je me suis tout de suite dit « c’est celui-là ! » (je dois avouer aussi que mon crush sur l’acteur Ezra Miller n’a pas aidé…) Quant à Eye-Doll, c’est un jeu de mot entre Idol et Œil de poupée.

Ezra Eye-Doll interview dragqueens.fr

Sur tes photos tu as des looks très féminins et parfois beaucoup plus colorés ou excentriques. C’est selon les inspirations du moment ? Tu aimes brouiller les pistes et surprendre ?

Je n’aime pas me mettre dans une case. Je me maquille selon mes envies, certains jours je vais avoir envie de me faire un teint rose avec une perruque verte, et d’autres avoir une longue chevelure rousse !

Tu es DragQueen sur Metz, comment est la scène locale ?

Il n’y a pas, à mon grand regret, de scène Drag à proprement parler à Metz. Les Drags ici peuvent se compter sur les doigts de la main. Mais je sens quand même que ça arrive petit à petit, avec des personnes qui viennent m’envoyer des messages pour me demander des conseils. J’espère que ça s’amplifiera dans les mois à venir !

Ezra Eye-Doll interview dragqueens.fr

Est-ce qu’il y a beaucoup de bars ou de clubs ou les Queens peuvent se produire ?

Il n’y a malheureusement qu’une boite gay et seulement un bar (à ma connaissance) où les DragQueens vont. Donc c’est vraiment ce qui manque à Metz.

Pour terminer, tu t’es produite il y a quelques jours au Marché Drag and Queer à Paris. Peux-tu nous donner ton ressenti et nous dire si tu as d’autres projets déjà programmé ?

J’ai adoré performer au marché Drag & Queer. J’avais vraiment envie d’apporter quelque chose de différent, ce pourquoi j’ai fait cette performance de cuisine plutôt comique sur Les bêtises de Bébé lilly. Je n’ai pas encore de projets futurs concret pour le moment. Mais si vous êtes de Metz ou alentours, n’hésitez pas à me faire savoir que vous seriez intéressé. Ca peut arriver bien plus vite qu’on ne le pense !

*****

 

Si vous êtes de Metz ou environ et que vous souhaitez monter des projets ou contacter Ezra n’hésitez surtout pas. Soit elle directement via son Insta, soit via le site et je lui transmettrais immédiatement.

Vous aimez le site ? N’hésitez pas à laisser un petit mot dans le livre d’or ou à faire un petit don en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.