La Baby Queen : Phill Leblanc

La Baby Queen : Phill Leblanc

Aujourd’hui mon invité chez les Baby DragQueen est Phill Leblanc, un tout jeune bébé mais qui prend déjà beaucoup de plaisir dans ce qu’il fait et c’est le plus important. Je vous laisse découvrir son portrait ci-dessous.

*****

 

Peux-tu te présenter en deux mots et nous dire depuis combien de temps tu es Drag Queen ? 

Phill LeBlanc est né dans ma salle de bain il y a quelques mois. C’est un personnage que je me suis créé. Je n’ai pas de mot pour créer le personnage encore car trop peu d’expérience dans le domaine. Je ne me considère réellement encore comme Drag, car je n’ai aucune tenue et je ne performe pas. Ce qui me plait c’est le fait de pouvoir changer mon visage au gré des coups de pinceaux et des multiples épaisseurs de poudre. Je suis fasciné et passionné par cet univers depuis des années.

Comment as-tu découvert cela ?

Au cours d’un voyage d’un an à l’étranger il y a 6 ans j’ai alors fait la rencontre de différentes DragQueens dans divers clubs et me suis pris de passion pour cet univers…. Une passion qui s’est intensifiée avec l’émancipation de l’émission RuPaul’s Drag Race, aux États-Unis, ainsi qu’avec les réseaux sociaux.

Illustration DragQueen phill leblanc interview www.dragqueens.fr

D’aimer cela à franchir le cap il y a un pas, quelqu’un ou quelque-chose t’a t’il donné envie de le faire ?

Depuis mon retour de ce voyage je travaille dans le domaine de la cosmétique. Et c’est à force de toucher les produits et d’être entouré d’eux que je me suis laissé tenter, des tentatives plutôt infructueuses au début…  J’aimais et j’aime toujours le fait de pouvoir transformer physiquement mon visage et de dévoiler un côté plus féminin de ma personnalité, une certaine double personnalité relative.

Te souviens-tu de ta première fois en Drag ?

Ma première fois en drag c’était chez moi, avec un ami qui a débarqué avec son nécessaire de maquillage et ses perruques, le résultat me concernant était catastrophique, mais amusant et intriguant, me donnant envie d’approfondir mes connaissances sur cet univers encore méconnu pour moi.

Illustration DragQueen phill leblanc interview www.dragqueens.fr

Quel est le style de Phill LeBlanc, si tu devais le définir en quelques mots ?

Difficile à définir car je n’ai jamais fait de scène ou de représentation publique. J’imagine que cela serait un style assez dynamique, original et surtout amusant et participatif !

Comment as-tu trouvé ton nom d’artiste ? Ton pseudonyme as-t-il une histoire ?

Comme la plupart des drags, j’ai cherché un jeu de mot anglophone, Phill LeBlanc (Fill The Blank = remplir le vide). Une connotation subtile mais présente, et étant un grand fan de la série FRIENDS des années 90s ça m’a permis d’emprunter le nom d’un des 6 acteurs (Matt LeBlanc).

Tu es toute jeune dans ce monde, quel regard portes-tu sur cet univers du drag ?

J’apprécie son côté excentrique et j’ai conscience que le phénomène Drag au niveau mondial est fortement liée à émancipation de l’émission RuPaul. Ce qui m’attire le plus c’est la déclinaison de cet art en fonction des différentes régions du monde. Je me plais à découvrir via les réseaux sociaux des moyens d’expressions différents selon les origines, les âges, les inspirations de chacune d’entre elles.

Illustration phill leblanc interview www.dragqueens.fr

As-tu des projets déjà pour Phill ?

Contrairement au garçon qui se cache derrière le maquillage, Phill LeBlanc va rester encore au placard. La mini visibilité “Instagram” et réseau sociaux me convient parfaitement pour le moment. Je ne ressens pas le besoin d’aller exprimer cet art au-delà de ma salle de bain. Pour le moment. Après tout il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis non?? 😅

Pour terminer, as-tu un petit message que tu aimerais faire passer aux lecteurs ? Ou nous parler de quelque chose qui te tiens à cœur ?

Si vous vous lancez dans cet univers, prenez conscience de tous ses aspects ; C’est une passion certes, mais une passion onéreuse. J’utilise le drag comme d’autres personnes utiliseraient le yoga pour se détendre ou regarder Netflix. C’est, d’un point de vue personnel, une échappatoire.

*****

 

Merci à Phill Leblanc d’avoir fait un petit arrêt sur mon site. Je lui souhaite de continuer dans cette voix et surtout de toujours prendre du plaisir à transformer son visage. N’hésitez pas à faire grimper son nombre d’abonnés sur Instagram.

Pour découvrir d’autres Baby Queen vous pouvez vous promener sur le site ou cliquez ici ou ici au hasard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.