La Queen Régionale : Silver Wind

Aujourd’hui, la Drag Régionale nous emmène à La Rochelle en Charente-Maritime. Silver Wind nous fait découvrir son parcours, son personnage et la scène locale.

Bonne découverte à vous et encore merci à elle.

*****

 

Bonjour Silver,

Bonjour Mademoiselle Monsoon

Pour débuter, peux-tu nous dire comment tu as découvert pour ta part l’univers du DragQueen ?

Alors, la toute première fois que j’ai découvert l’univers Drag j’avais 18 ans. Il y avait une soirée Drag Queen dans un établissement que je fréquentais régulièrement. Et je dois avouer que je n’avais pas du tout adhérer à cet univers, je crois même me souvenir avoir dit que ça me terrorisait. Et finalement, il y a de ça trois ans à peu près, je suis tombée par hasard sur RuPaul’s Drag Race, et là gros coup de foudre.

Qu’est-ce qui t’as séduit là-dedans ?

Dans un premier temps, c’est le visuel et l’esthétique qui m’ont beaucoup plu. Après, je me suis intéressée à tous les à-côtés qui s’en dégage comme la bienveillance entre sœurs Drag, l’inclusion de tous, l’inspiration que cela apporte aux gens, pouvoir jouer et faire changer les pensées sur le genre. Et encore un tas de chose que je serais incapable d’énumérer. Pour faire au plus bref, je voue une véritable passion pour le Drag.

Silver Wind interview dragqueens.fr

D’aimer à franchir le cap, c’est autre chose. Est-ce que quelqu’un ou quelque chose t’as fait oser ?

Je ne pense pas me tromper en disant que mon fiancé m’a beaucoup aidé à franchir le pas. On en discutait pas mal en déconnant et un jour il a dû me dire quelque chose du genre : «Tu sais que tu pourrais essayer sérieusement aussi, je suis sûr que ça t’irais bien.»  Et pour une fois je l’ai écouté, et en plus, je ne regrette pas de l’avoir fait Ahaha.

Te souviens-tu de ta première fois en Drag ? As-tu un souvenir à nous raconter ?

Ma première fois en Drag, euh, comment dire… BEURK. C’était pour les 18 ans de ma petite sœur, je venais de découvrir Drag Race quelques mois plus tôt, je n’avais aucune notion en maquillage, en perruque, je n’avais ni maquillage ni matériel adapté. Je vous laisse imaginer le résultat final. Le pire, c’est que j’y croyais dur comme faire «Désillusion !»

Pour parler de Silver Wind, sur les photos elle dégage un côté très féminin avec un brin de folie. Comment peux-tu nous la présenter en quelques mots ?

Silver Wind, c’est une jeune blonde un peu naïve qui aime les gens, qui aime la vie, elle aime véhiculer tout cet amour avec humour. Par-dessus tout, elle aime se sentir utile pour sa communauté et pouvoir apporter quoi que ce soit à qui le veut. Ah et elle utilise beaucoup trop de hashtags sous ses posts instagram #Sorry.

Silver Wind interview dragqueens.fr

Est-ce que ton pseudonyme à une histoire ?

J’ai toujours adoré le prénom Silver (ceux qui ont regardé 90 210 nouvelle génération comprendront). Et pour le nom de famille ça a été un peu plus compliqué. Je voulais quelque chose de très féminin, mais qui dégage quelque chose de féerique et spirituel en plus de ça. Du coup je me suis dit pourquoi pas Wind, la traduction est plutôt sympa et dégage exactement ce que je veux.

Tu es Drag Queen à La Rochelle, est-ce que la scène Drag est bien représenté dans ta ville ?

Malheureusement non, la scène Drag est totalement inexistante à La Rochelle.

Y a-t-il beaucoup de bar ou d’endroits pour que les Queens puissent performer ?

Non plus malheureusement. C’est devenu très compliqué sur La Rochelle, nous n’avons quasiment plus d’établissements LGBT / Friendly par ici. Et l’univers Drag étant peu représenté, c’est quasi mission impossible de performer. J’espère trouver une solution afin de permettre aux Rochelais de découvrir ou redécouvrir le milieu Drag. Ou même juste avoir un espace LGBT attrayant où ils pourront se retrouver face à un show distrayant.

Silver Wind interview dragqueens.fr

Si l’on veut croiser Silver pour discuter, où peut-on la croiser le plus souvent ?

Et bien pour le moment, on peut juste me croiser sur instagram @silverwind_  Ahahah. En espérant que ça change rapidement.

Pour finir, as-tu des projets que tu aimerais évoquer ? Ou faire passer un petit mot aux lecteurs ?

Pour finir, je voudrais te remercier Patsy de m’avoir invité à passer ton interview. C’était très sympa, et je voudrais remercier aussi toutes les personnes qui me suivent sur instagram et qui m’ont permis d’en être ici aujourd’hui. Cela me permet de grandir encore et encore. Donc je finirai cette interview avec un seul mot (ou trois) MERCI À TOUS !

*****

 

Pour suivre Silver sur instagram c’est avec le compte @silverwind_ et nous lui souhaitons bonne chance dans son projet d’essayer de faire évoluer la scène Drag et les lieux LGBT à La Rochelle. Si cette interview peut donner des idées à certains, j’en serai ravi.

Vous aimez le site ? N’hésitez pas à laisser un petit mot dans le livre d’or ou à faire un petit don en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.