Semaine spéciale Australie : Veritee Queen

Semaine spéciale Australie : Veritee Queen

On débute cette semaine spéciale Australie avec Veritee Queen. A l’occasion de l’un des événements le plus important du pays, la semaine et le défilé du Mardi-Gras, j’ai interviewé des Drags de différents coins du pays. Veritee Queen nous viens de Brisbane, la capitale de l’État du Queensland.

Découvrez son parcours, ce qu’elle fait pour cette fête et son petit mot de la fin.

*****

 

Pour débuter, peux-tu nous dire de quelle manière tu as débuté dans le Drag ?

Pour moi, c’était un début très intéressant dans le Drag. Je m’étais lié d’amitié avec une autre Drag locale de Brisbane, Queen Diamond Goodrim. J’avais commencé à traîner avec elle, et j’ai pris quelques photos d’elle en Drag se préparant pour une grande soirée. Ma soeur et ma belle-soeur m’ont alors demandé si je voulais venir au Big Gay Day (Brisbane Mardi Gras). Alors j’ai pensé, F***K it ! Pourquoi ne pas y aller en Drag et voir ce qui se passe. Puis, peu de temps après, je suis entré dans une autre boîte de nuit de Brisbane et c’est là que j’ai commencé. On m’a demandé si je voulais un travail en Drag ! J’étais un peu pompette et j’ai dit : “Bien sûr, je commence quand ? Ils m’ont dit demain soir, bon sang, je ne pensais pas que je le ferais dès le lendemain.

Puis, j’ai commencé à travailler en Drag à l’accueil, puis je suis devenue hôtesse, et deux semaines après avoir commencé à travailler en Drag, je travaillais à plein temps pour faire quelque chose que j’aimais. J’ai abandonné ma carrière d’infirmier à plein temps, et j’ai décidé que c’était ce que je voulais faire.

Tu étais dans quel état d’esprit au début ?

Au début, j’étais très nerveuse. Étant une petite DragQueen, travailler dans la plus grande boîte de nuit gay de Brisbane a été un grand pas en avant pour moi. Rivaliser avec d’autres Queens talentueuses de Brisbane pour travailler dans une si grande salle, je suis sûre que d’autres Queens aurait adoré cette opportunité. Mais c’était mon tour, je l’ai pris et j’ai fait de mon mieux chaque nuit.

veritee Queen interview dragqueens.fr

Pour parler de Veritee, comment la présenterais-tu en quelques mots ?

Veritee est quelqu’un qui aime tout le monde pour ce qu’il est. Elle n’est pas snob, elle n’est pas en colère contre elle-même, elle est juste elle, et elle aime tout le monde. Être une Showgirl de classe, c’est ce qui compte pour elle. Je pense que parfois, quand les gens font du Drag, ils laissent les choses prendre le dessus, pour ce qu’elles sont. Veritee ne veut pas être comme une autre Queen ou une artiste, elle veut juste sortir, passer une bonne nuit, et faire ce qu’elle aime faire !

Que t’apportes le fait d’incarner Veritee ?

Veritee est capable de me laisser être qui je suis. Elle me donne tellement confiance en moi, et me fait me sentir hors du monde parfois. À part quand les cheveux tombent, ou que le front transpire lol. Elle me laisse tout oublier et me permet de m’amuser.

Cela représente quoi pour toi de faire du Drag ?

Le fait que je sois encore jeune dans la communauté Drag, me fait réaliser à quel point je suis spécial, et chanceux, de pouvoir avoir un impact au sein de notre communauté. Je ne veux pas être connu par une émission de télévision ou autre chose du genre. Je veux juste être connu pour moi, et pour ce que je suis.

veritee Queen interview dragqueens.fr

Tu as été nommée pour le prix “Drag Queen Performer of the year” par la Brisbane Pride. Etait-ce important pour toi ou “juste un prix” ?

Oui, c’était incroyable d’être nominé pour ce prix. J’étais dans la course avec quelques grands noms de notre communauté. Et même si je n’ai jamais gagné, j’ai toujours l’impression de l’avoir fait. C’était vraiment une expérience incroyable surtout en étant si nouveau dans l’industrie.

Tu es une Drag à Brisbane. Comment cela est vu dans cette partie de l’Australie ?

Brisbane compte une telle quantité d’artistes exceptionnels, et de Queens, que c’est incroyable d’être reconnu sur la scène. La plupart de nos spectateurs sont vraiment bons, ils s’y mettent tous, ils nous aiment et nous respectent pour ce que nous aimons faire. D’autres n’aiment pas ça, mais bon, vous avez ça partout où vous allez. Tout ce que je peux dire, c’est que si vous n’aimez pas ce que je fais, ne vous donnez pas la peine de venir me voir, je respecterai cela. En fin de compte, nous ne sommes pas différents des autres personnes dans la salle.

Il y a de nombreux lieux pour se produire à Brisbane ?

Oui, bien sûr. Il y a dans tout Brisbane un grand nombre de lieux différents pour se produire. Certains sont assez petits et d’autres sont plus grands. C’est très diversifié.

Le Drag est-il représenté dans les médias locaux ?

Il n’y a pas trop de Drag à la télévision avec les artistes de Brisbane. À part The one and Only Ru Paul, We all Love a bit of Mamma Ru !

veritee Queen interview dragqueens.fr

Nous sommes la semaine du Mardi Gras, une grande fête en Australie, tu y participes ?

MARDI GRAS est incroyable. C’est un moment merveilleux de l’année pour toute la communauté LGTBQI. L’occasion de se réunir, et de célébrer qui nous sommes. Soyez fiers et n’ayez pas honte. Je sais que les gens disent que vous devriez faire cela tous les jours, mais ce n’est pas toujours le cas. Je me produirai au Brisbanes Gay Day, c’est incroyable avec un énorme Line Up de performer de talents de Brisbane, de la Gold Coast et du Queenslands. C’est une journée incroyable que je recommande à tout le monde ! C’est là que j’ai commencé, donc c’est toujours un moment émouvant pour moi…

Si tu veux en profiter, je te laisse le mot de la fin.

Ce que j’aimerais dire, c’est que pour ceux qui veulent faire du Drag, ou qui veulent être eux-mêmes, faites-le. N’ayez pas honte et suivez votre cœur, à la fin de la journée, nous sommes tous UN. Nous saignons tous rouge, nous sommes tous des humains, peu importe ce que les gens disent ou font. Il y en aura toujours quelques-uns qui ne vous soutiennent pas. Si vous avez peur de perdre des amis, ne le soyez pas, parce que ceux qui vous aiment et vous soutiennent vraiment seront toujours là. Si quelqu’un veut un conseil, je suis plus qu’heureux d’être là pour l’aider.

Nous sommes une communauté et nous devons nous serrer les coudes. Et si vous n’avez pas été à Brisbane et que vous n’avez pas vu les talents incroyables, venez nous voir ! Je vous retrouve au bar avec un verre de Patrón, de Black Sambuca, ou de rhum coca !

*****

 

Merci encore à Veritee Queen d’avoir accepté mon invitation pour parler un peu d’elle. Et vous pouvez suivre Veritee sur son Instagram ici.

N’hésitez pas à découvrir les autres invités de la semaine consacré à l’Australie : Pussay Poppins, Charlamaine.

Vous aimez le site ? N’hésitez pas à laisser un petit mot dans le livre d’or ou a faire un petit don en cliquant ici.

4 thoughts on “Semaine spéciale Australie : Veritee Queen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.