Lady Pearl, l’évolutive

Lady Pearl, l’évolutive

Lady Pearl est une Queen en pleine évolution. Elle nous parle ici de ses débuts dans le Drag, de son parcours et de ses projets.

*****

 

Peux-tu nous dire comment tu as découvert l’univers du Drag ?

J’ai découvert le Drag durant la Gay Pride 2016 il y a quatre ans. J’ai eu la chance de rencontrer plusieurs Drag Queens très accessibles avec qui j’ai pu faire des photos et c’était génial !

Qu’est-ce qui te plaît dans cet art ?

Ce qui me plaît et ce qui m’a donné envie de me lancer, c’est vraiment l’esthétique, les Wigs, le Makeup, les costumes. Ce monde artistique qui s’offre à moi et le fait de pouvoir créer une autre identité. C’est en quelque sorte une révélation. Je peux être enfin moi-même.

D’aimer à franchir le pas, il faut oser. Est-ce que quelqu’un ou un événement t’as aidé à te lancer ?

Oui évidemment la personne qui m’a aidé pour me lancer a tout simplement été mon meilleur ami Damien alias @lady_damendji ahah ! Nous avons débuté ensemble nos premiers makeup et depuis nous avons toujours tout fait ensemble partir en soirée, partir en vacances, assister à des spectacles ou des shows… Et j’en passe. Une grande Amitié est née entre nous grâce à l’art du Drag en parti.

lady-pearl-interview-dragqueens.fr

Cela représente quoi pour toi de faire du Drag ?

Faire du Drag, pour moi, c’est une sorte de libération. Je peux exprimer des opinions, faire passer des messages, donner mon avis, proposer des choses artistiques tout en m’amusant… D’ailleurs pour ma première performance sur insta qui était sur le live de Kitty Space j’ai voulu parler d’un sujet qui est assez compliqué la virilité. Je me suis mis complètement à nu durant cette performance. Je me suis démaquillé en live sur la chanson kid d’Eddy de Pretto qui était la reprise de Leona winter dans the Voice (la perf est dispo sur mon insta @lady_pearl_paris)

Tu te souviens de ta première fois ? As-tu une petite anecdote à nous raconter ?

Oui, je me souviens très bien de ma première fois, c’était pour une soirée à la Bitch party à Paris… C’était assez catastrophique, j’avais pris le maquillage de ma mère ainsi qu’une de ces robes. J’avais mis une guirlande de Noël comme collier, j’avais une wig Wish et une paire de talons… Pour l’anecdote, effectivement il y en a bien une, en montant sur la scène ce soir-là, quelqu’un à renversé son verre et bien entendu j’ai glissé, et je suis tombé 😂

Pour parler de Lady Pearl, comment la qualifierais-tu en quelques mots ?

Lady Pearl est une Drag en pleine évolution qui aime le glamour, les belles choses, qui aime les strass, mais surtout qui y a un côté très princesse 👑

lady-pearl-interview-dragqueens.fr

Ton pseudonyme a une histoire pour toi ?

Mon pseudonyme… MDR effectivement mon pseudonyme a déjà changé deux fois depuis la naissance de mon Drag. Plus mon personnage évolue plus j’ai ce besoin de changer de prénom. Mais j’ai choisi lady–Pearl, car j’ai eu la chance de travailler à Bora-Bora et j’ai vu un bateau magnifique dans le lagon … Qui s’appelait le Pearl 😅. Du coup, j’ai pris le mot Pearl et j’ai rajouté Lady, sachant que les perles de culture, là-bas, sont des symboles de la Polynésie française… Et c’est également là-bas que j’ai pu faire mon premier show sur une scène devant toute l’île de bora ! Donc c’était en quelque sorte la troisième naissance de mon Drag !

Tu es toute jeune dans le monde du Drag, comment se passe l’accueil pour toi ?

L’accueil se passe plutôt bien. Maintenant, j’ai des affinités plus poussées avec certains Drags qu’avec d’autres, ce qui est normal comme dans la vraie vie d’ailleurs. Je trouve dommage que certaines Drags adore critiquer ou créer des dramas, mais j’essaye de rester moi-même quoi qu’il advienne. Nous sommes toutes dans la même merde j’ai envie de dire, et il faut se soutenir quoi qu’il arrive !

Quel est ton regard sur la scène Drag française ou parisienne ?

La scène Drag française et parisienne est actuellement en pleine évolution. Je pense que les Drags commencent à être de plus en plus reconnues pour l’art et pour le show. Par contre ce qui me chagrine c’est qu’il faut constamment remettre les choses dans leur contexte vis-à-vis des personnes peu ouvertes d’esprit sur le sujet… Une Drag n’est pas un objet sexuel.

lady-pearl-interview-dragqueens.fr

Tu ne chômes pas, car tu co-présentes déjà des shows virtuels avec ta sœur Lady Damenji. Peux-tu nous parler un peu de ces soirées ?

Effectivement, nous avons créé l’apéro Drag avec ma sœur lady damendji. C’est un show que nous avons voulu animer toutes les deux qui nous permet de découvrir différentes DragQueens, mais également de nous faire connaître. Le tout en s’amusant dans un contexte Chill. En gros, en quelques mots on picole, on rigole, on se pose des questions, on fait des performances et on passe une bonne soirée ! Nous avons également créé un live spécial Noël où nous avons offert de très beaux cadeaux à nos Queens !

Tu as des projets d’évolution pour Lady Pearl ? Où est-ce plutôt occasionnel ?

Bien sûr. Comme dit précédemment Lady Pearl est en constante évolution. J’espère qu’en 2021, elle continuera à évoluer et que de belles choses l’attendent ! Mais pour le moment, le Drag reste occasionnel pour le plaisir mais qui sait de quoi sera faite la suite…. Car Lady Pearl prend de plus en plus de place dans ma vie personnelle ce qui pose parfois quelques petits soucis…. Dans ma vie amoureuse notamment, mais qui m’aime me suive les autres je ne leur accorde aucune importance ! Ils ne le méritent pas 😘

*****

 

Merci encore à Lady Pearl pour son temps. N’hésitez pas à la suivre sur Instagram pour suivre son évolution et connaître les prochaines soirées.

Vous aimez le site ? N’hésitez pas à laisser un petit mot dans le livre d’or ou à faire un petit don en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.