Abril LaTrene, la drag Bleue

Direction l’Australie avec la drag invitée Abril Latrene dîtes aussi La grande bleue. Celle-ci a accepté ma proposition d’interview afin de parler de ses débuts, de son parcours et de son regard sur la scène drag locale.

Bonne découverte.

*****

 

Peux-tu nous dire en premier, de quelle manière tu as découvert l’art du Drag ?

J’étais Marilyn Munroe. Je me suis produite pour la première fois en drag à l’âge de 11 ans, dans le cadre d’une production scolaire. Cependant, j’ai découvert le Drag en tant que forme d’art, et pas seulement en tant que spectacle scolaire, en explorant la communauté LGBTIQA+ de Brisbane. J’avais vu des drags lors de mes voyages au Mexique et en vivant au Royaume-Uni. Pourtant, je n’ai pas interagi avec avant d’avoir 22 ans, de retour en Australie.

Y a-t-il une personne ou un événement qui t’as aidé à franchir le pas ?

C’est une histoire drôle. Nous avions l’habitude de regarder les drag queens au bar local, et mon groupe d’amis les ADORAIT. Cependant, ils nous trouvaient ennuyeux. Alors pour l’anniversaire de mon amie, je me suis déguisée en Abril LaTrene pour détruire l’autre reine. Puis j’ai pris de l’ampleur, et c’est resté depuis.

As-tu une anecdote sur ta première fois en Drag ?

Il faisait très chaud, et j’avais des torchons et mes seins dans un soutien-gorge et deux paires de sourcils. C’était un moment vraiment stressant. Mais les photos étaient superbes.

Abril LaTrene interviews dragqueens.fr

Comment présenterais-tu Abril LaTrene aux lecteurs ?

Elle est grande, bleue et turbulente ! Elle a un passé infâme mais travaille activement à un avenir beaucoup plus positif et artistique. Et elle fait rougir presque tout le monde. Et donne beaucoup de plaisir.

Est-ce qu’elle te ressemble dans la vie civile ?

Pas vraiment. Je porte des lunettes et je suis plutôt quelconque dans la vie civile.

Y a-t-il une origine ou une histoire à ton nom ?

Quand j’étais au Mexique, j’ai rencontré une fille qui s’appelait Abril et j’ai pensé que c’était un nom tellement amusant. J’ai dit que si je faisais un jour du Drag, je me ferais appeler Abril. Ensuite, quand j’ai commencé Drag, j’ai aimé le concept de rimer avec une célébrité, alors Abril LaTrene était née. Un jeu de mots sur Avril Lavigne.

Abril LaTrene interviews dragqueens.fr

Tu as de nombreux looks différents. Y a-t-il un style particulier que tu aimes porter en photo ou sur scène ?

Je suis très colorée, grande et campy. Ma couleur fétiche est la perruque bleue. Il m’arrive de porter des couleurs différentes, mais à 80 %, ce sont des cheveux bleus. D’où le surnom de Big Blue.

Tu te surnommes la « Campest Queen » Savez-tu déjà au début que tu irais dans cette direction ?

Lorsque j’ai commencé, j’avais prévu d’être une reine de la pop punk. Mais une autre artiste était déjà sur ce « créneau ». Au fil du temps, j’ai donc choisi la voie de la comédie et du camp pour mon spectacle.

Tu vis et te produis en Australie, comment est la scène drag là-bas ? Et quel est ton point de vue dessus ?

Nous avons un groupe très diversifié, et il est en constante évolution. C’est très éclectique et il y a tellement de types différents. Chaque grande ville est très différente dans ce qu’elle offre. RuPauls’ Drag Race nous a aussi beaucoup influencés ici, ce qui ajoute encore plus à la diversité.

Abril LaTrene interviews dragqueens.fr

Le drag local est relativement solidaire et offre beaucoup d’opportunités. Nous traversons une période de changement en ce moment, avec un flux assez important et l’émergence de différents genres et types.

Enfin, comment vois-tu l’évolution d’Abril à l’avenir ?

C’est une excellente question, car elle est très fraîche. Mon objectif est d’élever le Drag dans la communauté artistique, pour qu’il soit plus largement accepté et respecté. Je me lance dans le cabaret, la comédie et les festivals avec des histoires brutes et authentiques de mon expérience. J’ai toujours l’intention de faire du « drag traditionnel », mais je souhaite développer davantage la communauté et les opportunités.

*****

 

Merci encore à la drag queen Abril LaTrene d’avoir accepté mon invitation pour parler d’elle. Vous pouvez la suivre ici sur Instragram pour voir son travail et ses projets à venir.

Vous pouvez découvrir d’autres drags Australienne en cliquant ici ou ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.